3 questions à une Ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN : la parole à Anne-Claire Grossias pour l’IHEI/Assas

3 questions à une Ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN : la parole à Anne-Claire Grossias pour l’IHEI/Assas

Désireux(se) de soutenir les activités de l’ANAJ-IHEDN et de renforcer le lien entre l’Association et le monde étudiant, les Ambassadeurs de l’ANAJ-IHEDN sont notre représentant au sein de leur établissement. Leur rôle est de promouvoir les actions de l’ANAJ-IHEDN et surtout, de contribuer au rayonnement de l’Esprit de défense.

Aujourd’hui, parole à une de nos ambassadrices, AnneClaire Grossias, étudiante à l’IHEI/Assas. Anne-Claire, 3 questions, c’est à toi !

Quel est ton parcours et comment as-tu connu l’ANAJ-IHEDN ?

Ayant toujours eu pour projet d’exercer une carrière diplomatique au coeur du système européen, et notamment en ce qui concerne les missions civilo-militaires européennes, j’ai d’abord choisi d’intégrer la faculté de Droit de Bordeaux afin d’acquérir une expertise ciblée en Droit international et européen. Par la suite, mon projet m’a conduite à Paris au sein du Master 1 de Droit international général de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Cette année, j’ai souhaité élargir ma formation en me consacrant aux sciences politiques, en intégrant, notamment, le Master 2 d’Affaires publiques européennes de l’Université Paris I. Afin de compléter ma formation en relations internationales, j’ai intégré l’Institut des hautes études internationales (IHEI) de l’Université Paris II Panthéon-Assas et notamment son Certificat d’études internationales générales.

J’ai connu l’IHEDN grâce aux précieux conseils de mon ancien tuteur de stage lors de ma première expérience à Bruxelles. Après avoir postulé pour le 103e Cycle Jeunes de l’IHEDN et avoir eu la chance de réaliser cette magnifique expérience, m’impliquer au sein de l’ANAJ-IHEDN était l’occasion pour moi de prolonger mon séminaire et d’entrer dans une grande famille composée de jeunes rassemblés autours de problématiques communes.

 

Pourquoi es-tu devenue ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN au sein de l’IHEI/Assas ?

L’Institut des hautes études internationales d’Assas est une très vieille institution universitaire et a notamment été la première à enseigner véritablement les relations internationales à Paris. Il me semblait particulièrement important de pouvoir faire connaitre l’ANAJ-IHEDN au sein de cet institut, ses membres étant essentiellement de jeunes étudiants, et les problématiques de défense faisant partie intégrante du programme d’étude des relations internationales.

En tant que membre active, quel sens donnes-tu à cette mission ? Quels sont tes prochains projets ?

Le programme Ambassadeur me donne l’opportunité de pouvoir faire connaitre l’ANAJ-IHEDN, et surtout, d’attirer l’attention des membres de l’IHEI sur les questions liées à la défense. L’IHEI étant une petite structure, ce rayonnement se fait surtout à l’aide des réseaux sociaux, d’interventions orales et de discussions en présentiel durant les événements organisés par l’association alumni de l’IHEI.

Hélène ROLET
Responsable de la Communication de l’ANAJ-IHEDN
communication@anaj-ihedn.org

Guillaume COUSTAURY
Chargé de mission auprès du Comité directeur de l’ANAJ-IHEDN
Responsable des Ambassadeurs de l’ANAJ-IHEDN en Île-de-France
ambassadeurs@anaj-ihedn.org

 


 

Pour toute information relative au Programme Ambassadeurs, contactez Guillaume Coustaury, à l’adresse : ambassadeurs@anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer