3 questions à une Ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN : la parole à Elisa Carcaillon pour CentraleSupélec

3 questions à une Ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN : la parole à Elisa Carcaillon pour CentraleSupélec

Désireux(se) de soutenir les activités de l’ANAJ-IHEDN et de renforcer le lien entre l’Association et le monde étudiant, les Ambassadeurs de l’ANAJ-IHEDN sont notre représentant au sein de leur établissement. Leur rôle est de promouvoir les actions de l’ANAJ-IHEDN et surtout, de contribuer au rayonnement de l’Esprit de défense.

Aujourd’hui, parole à une de nos ambassadrices, Elisa Carcaillon, étudiante à CentraleSupélec ! Elisa, 3 questions, c’est à toi !

Quel est ton parcours et comment as-tu connu l’ANAJ-IHEDN ?

Après 2 ans de classe prépa commerciale, je suis entrée à l’école de Commerce de Rouen/Reims (NEOMA) en 2014. En 2015, alors que j’étais en stage chez DCNS (maintenant Naval Group), j’ai eu l’occasion de faire le Séminaire Grandes Ecoles de l’IHEDN (9e édition). C’est à cette occasion que j’ai entendu parler pour la première fois de l’ANAJ-IHEDN !

 

Pourquoi es-tu devenue ambassadrice de l’ANAJ-IHEDN au sein de Centrale ?

Lors des différents événements IHEDN/ANAJ-IHEDN auxquels j’ai pu participer, j’ai eu très peu l’occasion de rencontrer d’anciens ingénieurs… Je savais simplement qu’il existait un séminaire de l’IHEDN destiné aux étudiants de l’Ecole Polytechnique. Aujourd’hui, en Master Spécialisé Technologie et Management (MSTM) à CentraleSupélec, je me suis dit que j’allais en profiter pour faire connaitre l’Association à Centrale car les problématiques de défense et de sécurité concernent toute la Nation et qu’il était nécessaire que les ingénieurs/managers/entrepreneurs de demain, au sein de notre pays, soient sensibilisés à ces problématiques.

En tant que membre active, quel sens donnes-tu à cette mission ? Quels sont tes prochains projets ?

Mon souhait, en tant qu’ambassadrice, est de faire connaitre l’Association, et si possible d’encourager les élèves à s’intéresser aux questions de sécurité, de défense, de géopolitique… Pour ce faire, j’ai pour projet de réaliser une conférence sur la géopolitique en Russie ou au Moyen-Orient, en partenariat avec Symposium, la tribune de l’école CentraleSupélec, et l’ANAJ-IHEDN. J’ai déjà eu l’occasion de présenter l’ANAJ-IHEDN au début d’une conférence en décembre dernier, et plusieurs personnes ont manifesté un intérêt pour l’Association, ce qui est de bonne augure pour l’avenir !

Conférence en présence de Claudie Haigneré, scientifique, spationaute et femme politiquefrançaise, présidente d’Universcience1 à Paris entre 2010 et 2015, actuellement ambassadrice et conseillère auprès du directeur général de l’ESA. Elle a été la première femme française dans l’espace.
(Source : Wikipédia)

Hélène ROLET
Responsable de la Communication de l’ANAJ-IHEDN
communication@anaj-ihedn.org

Guillaume COUSTAURY
Chargé de mission auprès du Comité directeur de l’ANAJ-IHEDN
Responsable des Ambassadeurs de l’ANAJ-IHEDN en Île-de-France
ambassadeurs@anaj-ihedn.org

 

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer