Atelier | Ma mission d’employée des Nations Unies en Irak : l’ONU, des expériences de vie

Atelier | Ma mission d’employée des Nations Unies en Irak : l’ONU, des expériences de vie

Le comité Moyen-Orient et Monde arabe des Jeunes IHEDN a le plaisir de vous inviter à l’atelier :

Ma mission d’employée des Nations Unies en Irak :
l’ONU, des expériences de vie

Avec

Julie Dahan
Responsable Opérations au sein de l’UNOPS
ex-Programme Manager pour l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en Irak

Lundi 28 octobre 2019
19h00-20h30

Assemblée Nationale, Paris

_______

JE M’INSCRIS

Clôture des inscriptions le dimanche 20 octobre 2019.

Fantasme vs Réalité : à quoi ressemble le quotidien d’une employée des Nations Unies sur le terrain ? 

Julie Dahan, qui travaille depuis près de 10 ans au sein des Nations Unies, viendra présenter ses missions au Moyen-Orient, de Djibouti pour tenter d’aboutir le projet d’ouverture d’un couloir humanitaire au Yémen à l’Irak pour évaluer l’ampleur de l’enjeu des déplacés par le conflit. Un enjeu plus que jamais d’actualité.

A propos de l’intervenante :

Diplômée en Droit public à la Sorbonne en 2008, Julie Dahan part en Chine pour soutenir l’édition d’une revue scientifique spécialisée, tout en donnant des cours à l’Alliance française et en travaillant au sein du consulat français de Canton. En 2011, elle part au Canada où elle est embauchée comme assistante au ministère de l’Éducation du Québec et s’engage au sein d’Avocats sans Frontières Canada.

Recrutée par l’UNESCO en 2013, elle est envoyée au Kenya où le bureau régional s’occupe de 13 pays de l’Afrique de l’Ouest et de l’Océan Indien.

Suivent des missions au sein l’agence UNMAS (mine action service) de l’ONU, en Côte d’Ivoire puis au Mali. C’est ensuite Djibouti où elle participe au projet (toujours en cours) d’ouverture d’un couloir humanitaire au Yémen.

Elle rejoint l’organisation internationale pour les migrations en 2016 et part en Irak où, à la tête d’une équipe de 160 personnes, elle doit localiser et comptabiliser les personnes déplacées par le conflit.

En octobre 2018, l’ONU l’envoie au Bangladesh, sur le plus grand camp de réfugiés du monde avec près de 1 million de personnes (crise des Rohingyas).

Elle est promue chef des opérations en Centrafrique pour l’UNOPS en février 2019 où elle gère de multiples projets de développement avec les populations impactées par le conflit (ex-combattants, déplacés, communautés d’accueil…).

Amandine CHOURLIN
Responsable adjointe du comité Moyen-Orient et Monde arabe
moyen-orient@jeunes-ihedn.org

Kevin MERIGOT
Responsable du comité Moyen-Orient et Monde arabe
moyen-orient@jeunes-ihedn.org

Crédits image : UNOPS.

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer