Atelier – Terrorisme, tensions sociales : l’Egypte prête à imploser ?

Atelier – Terrorisme, tensions sociales : l’Egypte prête à imploser ?

Alors que la pression de la demande sociale est difficilement contenue par des institutions dont la réforme semble toujours en chantier depuis la révolution de janvier 2011, le gouvernement égyptien doit faire face à une multiplication des attaques terroristes d’ampleur différente. Toutes cherchent à briser un équilibre de cohabitation fragile entre les différentes communautés religieuses qui peuplent le pays.

La destruction de l’Etat administré par l’organisation Etat islamique (OEI), en Syrie et en Irak, laisse présager du retour de nombreux égyptiens partis mener le jihad dans les territoires du Sham. Cet afflux de revenants est susceptible de venir renforcer une insurrection armée, affiliée à l’OEI, dans le Sinaï.

A ces pressions « immédiates » sur la stabilité du pays, s’ajoutent un contexte économique complexe, entre forte croissance et endettement inquiétant, ainsi qu’une croissance démographique effrénée. Avec une naissance toutes les 13 secondes, l’Egypte dépassera les 100 millions d’habitants d’ici trois ans. Les pénuries d’eau se multiplient déjà alors que l’insécurité alimentaire s’étend à travers le pays et ses centres urbains surpeuplés.

Le comité Moyen-Orient et Monde Arabe des Jeunes de l’IHEDN, en coopération avec le comité Afrique,  reçoit Clément Steuer, chercheur en science politique au CNRS affecté au Ladyss (UMR 7533), dans le cadre du programme ERC TARICA, spécialiste des questions de politique intérieure égyptienne, pour faire le point sur les menaces et les enjeux qui mettent sous pression la stabilité de l’Egypte.

Cet atelier aura lieu le mardi 28 mai à l’Ecole militaire, de 19h30 à 21h. Il est réservé aux membres à jour de cotisation.
Inscription obligatoire avant le 23 mai.

JE M’INSCRIS

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer