Conférence “Brésil – France : un partenariat équilibré ?”

Conférence “Brésil – France : un partenariat équilibré ?”

Le Comité « Amérique Latine » de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à sa première conférence :


Brésil – France : un partenariat équilibré ?

Regiane DE MELO
Conseillère stratégie et défense de l’ambassade du Brésil en France

Jean-Jacques KOURLIANDSKY
Chercheur à l’IRIS

Jeudi 6 février 2014
19h30 à 21h00

Amphithéâtre Des Vallières
Ecole militaire
______

Puissance économique et diplomatique, le Brésil tend à s’affirmer comme un acteur de premier plan sur la scène internationale. Puissance régionale « fatiguée de jouer en deuxième division » (Luiz Inácio Lula da Silva), le Brésil émerge en tant qu’acteur global prenant une part active à la recomposition de la gouvernance mondiale. Elle cherche à renforcer son réseau diplomatique et à diversifier ses partenariats, ne se limitant plus au dialogue Sud/Sud.

La relation d’amitié et de voisinage (Guyane) avec la France occupe de ce point de vue une place particulière. Le Brésil est la première destination des produits français en Amérique Latine, devant le Mexique, et la France est le 5ème investisseur étranger au Brésil. Le dialogue repose sur des questions stratégiques comme la coopération en matière de Défense ou encore le soutien de la France au Brésil comme candidat à un siège de membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Il est alimenté par une forte activité diplomatique comme en témoigne la récente visite du Président François Hollande au Brésil, en décembre dernier, répondant à celle de son homologue brésilienne, Dilma Rousseff, un an auparavant.

Cependant, dans plusieurs secteurs à haute valeur ajoutée comme l’aéronautique ou encore l’armement dans lesquels la France a une position dominante, le Brésil, la concurrence déjà ou est en passe de le faire. Cette situation ouvre un large champ de questionnements sur le futur de cette relation qui verra s’affronter ces deux puissances sur les marchés internationaux, l’une montante et l’autre cherchant à conserver son rang au sein de la compétition des grands pays industrialisés. Peut-on alors affirmer qu’il s’agit là d’un partenariat équilibré ? Si oui, le restera t-il ?

INSCRIPTIONS CLOSES

Pierre MAREY-SEMPER
Responsable du comité Amérique latine de l’ANAJ-IHEDN
amerique-latine@anaj-ihedn.org
www.anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer