Conférence “Qui sont ces Femmes de l’Intérieur au service de notre sécurité ?”

Conférence “Qui sont ces Femmes de l’Intérieur au service de notre sécurité ?”

Le Comité Sécurité intérieure de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence :

Qui sont ces Femmes de l’Intérieur au service de notre sécurité ?

Marie-France MONEGER-GUYOMARC’H
Inspectrice générale de la police nationale – Directrice de l’IGPN
Présidente de l’association Femmes de l’Intérieur

Emma ARDOUIN
Capitaine de gendarmerie
Responsable de service au Commandement militaire à la Présidence de la République

Jeudi 24 mars 2016
19h30 à 21h00

Ecole militaire
Amphithéâtre Des Vallières
___

Malgré quelques noms prestigieux comme Yvette Chassagne, Isabelle Guion de Méritens ou encore Martine Monteil, les femmes demeurent encore très largement minoritaires dans les institutions régaliennes. Quelques chiffres: dans la Police nationale par exemple, celles-ci représentent 27,5% des commissaires, 22,6% du corps de commandement et 17,4% du corps d’encadrement et d’application. 13% des sapeurs-pompiers sont des femmes.

S’il semble acquis que la sécurité n’est pas par principe une « affaire d’hommes », plusieurs questions demeurent: y a-t-il des limites à la participation des femmes aux métiers de la sécurité et le cas échéant quelles en sont les explications? Quelles difficultés rencontrent celles-ci dans leur carrière? Plus largement, l’interrogation même relative à un éventuel « statut » spécifique de « la » femme au sein des métiers de la sécurité est-elle erronée, sur-évaluée ou pertinente? Autant de questions, d’interrogations, peut être de clichés que le Comité sécurité intérieure entend soumettre à l’expérience de deux actrices de la sécurité.

INSCRIPTIONS CLOSES

Marie-France Monéger-Guyomarc’h a commencé par intégrer la police judiciaire, univers extrêmement rude où les forces de sécurité sont exposées aux pires aspects de la société. Dans ce monde profondément formateur, elle a monté les échelons jusqu’au stade de chef de section avant d’orienter successivement sa vie professionnelle vers les services de la formation, la police aux frontières, la communication ainsi que la gestion des ressources et des compétences. Petit à petit, à force de travail et d’efficacité, Marie-France Monéger-Guyomarc’h s’est hissée vers les sommets administratifs avant de culminer au rang de directeur des services actifs. Elle est depuis 2013, à l’âge de 56 ans, la première femme à atteindre la chefferie de l’inspection générale de la Police Nationale (IGPN).

Avec son bac en poche, Emma ARDOUIN intègre la prestigieuse des officiers de Saint Cyr. Après un an d’application à l’école des Officiers de Gendarmerie de Melun, son objectif était d’intégrer une brigade péri-urbaine : son 1er commandement, en 2009, fut la Brigade territoriale autonome de Beauzelle. A la veille de son départ, son bilan met en évidence, malgré l’augmentation des délits liés à l’évolution du territoire, une nette progression du taux d’élucidation des affaires. Ainsi, en 2011, ce taux a atteint 65 % (2 affaires élucidées sur 3). Promue capitaine en 2012, elle intègre le nouveau centre de planification et de gestion de crise de la gendarmerie nationale (CPGC). Elle est aujourd’hui responsable de service au Commandement militaire à la Présidence de la République.

Dorian PETEY
Responsable du Comité Sécurité Intérieure – ANAJ-IHEDN
securite-interieure@anaj-ihedn.org
www.anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer