Conférence – Renseignement pénitentiaire, les murs ont des oreilles

Conférence – Renseignement pénitentiaire, les murs ont des oreilles

Dans le cadre de la semaine de la sécurité pénitentiaire des Jeunes de l’IHEDN, le comité sécurité intérieure des Jeunes de l’IHEDN a l’honneur de recevoir Charlotte Hemmerdinger, chef du bureau central du renseignement pénitentiaire (BCRP).
Le renseignement pénitentiaire, composé d’un bureau central (BCRP) et de cellules interrégionales (CIRP), est le dernier né des services formant la communauté française du renseignement. Le renseignement pénitentiaire déploie ses compétences au sein des établissements pénitentiaires français autour de trois missions : la lutte contre le terrorisme, la lutte contre la criminalité organisée et la sécurité pénitentiaire.  Histoire du renseignement pénitentiaire, organisation du service, enjeux et perspectives d’avenir seront évoqués pendant la conférence, avant un temps d’échange avec notre intervenante. Nous vous attendons donc nombreux pour découvrir l’action de cette administration méconnue au profit de la sécurité intérieure de notre pays.
La conférence aura lieu le jeudi 25 avril de 19h à 21h. Attention, en raison de fortes contraintes de sécurité, aucune place ne pourra être réattribuée : votre inscription (obligatoire avant le 21 avril) vous engage !
Contact : Magaly Dos Santos, responsable de comité.
Biographie de l’intervenante : Charlotte Hemmerdinger est magistrat de premier ordre et chef du bureau central du renseignement pénitentiaire (BCRP) depuis le 22 mars 2017. Débutant en tant que substitut du procureur de la République près le tribunal de grande instance de Créteil (94), Charlotte Hemmerdinger affiche un parcours à la croisée du monde pénitentiaire et du renseignement. En effet, elle a été l’adjointe au préfigurateur du futur BCRP et a occupé le poste de magistrat détaché au ministère de l’économie et des finances en tant que chargée de mission auprès du directeur de TRACFIN. Auparavant, elle a été en poste au ministère de la justice et des libertés au sein de la sous-direction des personnes placées sous-main de justice de la direction de l’administration pénitentiaire.

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer