[DOSSIER] LES CAHIERS DU COMITE ASIE N°19 | GUERRE DU HAUT-KARABAGH, L’INFLUENCE RUSSE MISE A L’EPREUVE

[DOSSIER] LES CAHIERS DU COMITE ASIE N°19 | GUERRE DU HAUT-KARABAGH, L’INFLUENCE RUSSE MISE A L’EPREUVE

Ce texte n’engage que la responsabilité de l’auteur. Les idées ou opinions émises ne peuvent en aucun cas être considérées comme l’expression d’une position officielle de l’association Les Jeunes IHEDN.

 

À PROPOS DE L’ARTICLE

Après des années de tensions diplomatiques et militaires entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan au sujet du Haut-Karabagh, des combats de haute intensité éclatent fin septembre 2020 entre les deux pays. Le 10 novembre, le destin de ce petit territoire de Transcaucasie est une nouvelle fois chamboulé. Le Haut-Karabagh, aussi appelé République d’Artsakh par les Arméniens, ardemment disputé, relève d’un enjeu multiforme entre Bakou et Erevan. La deuxième guerre du Haut-Karabagh débute le 27 septembre avec une large offensive de l’armée azerbaïdjanaise le long de la ligne de contact avec l’Artsakh. Au terme de près d’un mois et demi de conflit, l’Arménie est contrainte de signer un armistice actant la victoire totale de l’Azerbaïdjan. La question que nombre de personnes se posent alors : pourquoi ces deux pays sont entrés en guerre, mais aussi quels en sont les acteurs ? Pour y répondre, il nous faudrait revenir près d’un siècle auparavant. Lorsqu’éclate la révolution russe en 1917, ce territoire est revendiqué par les brèves République démocratique d’Arménie et République démocratique d’Azerbaïdjan. Quand les bolcheviks prennent le pouvoir dans ces deux pays en 1920, ils créent deux républiques socialistes soviétiques. Pourtant une décision va avoir de lourdes répercussions : le 4 juillet 1921 est décidé, par le bureau caucasien du Comité central du parti bolchevik, de rattacher le Haut-Karabagh à la République socialiste soviétique d’Azerbaïdjan. La situation évolue en 1923 avec la création de l’oblast autonome du Haut-Karabagh, majoritairement peuplé d’Arméniens.

 

Téléchargez ici l’article

 

À PROPOS DE L’AUTEUR

Alexis BENLARBI-DE CARVALHO est diplômé d’un master en Histoire à Sorbonne Université, centré sur les guerres de religion, ainsi que d’un Master 2 en Géopolitique et Sécurité internationale de l’Institut catholique de Paris. Il est membre des Jeunes IHEDN depuis septembre 2020.

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer