[DOSSIER] LES CAHIERS DU COMITE ASIE N°19 | L’Asie centrale : un grand jeu entre la Chine et la Russie

[DOSSIER] LES CAHIERS DU COMITE ASIE N°19 | L’Asie centrale : un grand jeu entre la Chine et la Russie

A PROPOS DE L’ARTICLE

A la suite de la dissolution de l’URSS, les 5 républiques soviétiques d’Asie centrale[1] accèdent à l’indépendance et amènent à une reconfiguration de la région. Auparavant sous le joug de Moscou, l’Asie centrale dès lors soumise à des influences diverses, venant aussi bien des puissances mondiales (Etats-Unis, Chine) que des puissances régionales (Iran et Turquie notamment). Cette situation a conduit certains auteurs à parler d’un nouveau « Grand jeu »[1] pour qualifier le jeu d’influences à l’œuvre dans cette région autrefois exclusivement sous contrôle soviétique.

 

A PROPOS DE L’AUTEUR

Pierre-Marie VINCENTI a suivi une licence en sciences politiques à l’université catholique de Louvain avant de poursuivre sa formation par un master en géopolitique à l’institut catholique de Paris. Il a validé ces années d’études par l’écriture de deux mémoires, le premier portant sur la stratégie de politique étrangère de la Russie et le second comparant les capacités des armées de terre russe et française. Souhaitant compléter son cursus universitaire, il est aujourd’hui en première année du master « International Security » de la Paris School of International Affairs. Il est membre du comité Asie des Jeunes IHEDN.

 

 

 

 

 

 

 

Téléchargez ici l’article

 

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer