ITALIE

Marine MILARD, déléguée internationale des Jeunes IHEDN en Italie

italie@jeunes-ihedn.org

Ma citation préférée :

« L’art de la guerre, c’est soumettre l’ennemi sans combat. » (Sun Tzu, VI° siècle av JC)

Présentation de la délégation :

Le voisin transalpin de la France fait face à de nombreux défis de sécurité et de défense. La dépense publique dans le secteur de la défense équivaut à 21,5 millards d’€, soit 1,3% du PIB Italien (2016), un chiffre deux fois moins élevé que la dépense française dans ce secteur (40,6 milliards en 2016). Peinant à se relever de la crise économique de 2008, la dépense et l’investissement dans le secteur de la sécurité et de la défense n’a pas été une priorité des gouvernements des dix dernières années. Cependant, l’Italie fait face à de nombreux défis, à commencer par l’immigration, considérée comme un point crucial par les Italiens pour la sécurité intérieure. L’opération « Mare Sicuro » (Mer Sûre), un dispositif aéronaval surveillant environ 160 000 km2 en Mer Méditerranée (et notamment les côtes libyennes), avec 754 militaires répartis dans six navires et cinq navires, ou l’importante participation italienne dans le cadre de l’Opération Sea Guardian de l’OTAN – 54 militaires et un navire – en sont les preuves les plus saillantes.

Membre de l’OTAN, l’Italie prend part à de nombreuses missions de maintien et de construction de la paix dans ce cadre-ci: plus de 1000 militaires italiens sont déployés dans les Balkans (Opération Joint Enterprise), 3800 en Afghanistan (International Security Assistance Force), 270 en Somalie (Operation Ocean Shield) et 73 en Irak (mais plus pour longtemps..). L’Italie a cependant été rappelée à l’ordre par les Etats-Unis en raison de sa faible contribution au sein de l’OTAN – seulement 1,2% de son PIB (2019), loin des 2% imposé par l’organisation. Elle est également présente dans d’autres pays dans le cadre des Nations Unis, notamment au Liban (Mission UNIFIL).

La situation en Libye, ancien territoire italien jusqu’en 1943, est un dossier que Rome considère comme prioritaire dans sa politique étrangère. Soutien du président du Conseil présidentiel de Libye, Fayez al-Sarraj, le Ministre des Affaires étrangères s’est rendu en Décembre en Libye pour le rencontrer pour la première fois. Ce déplacement marque une accélération de la diplomatie italienne dans ce dossier, face à l’impuissance de l’Union Européenne. L’Italie possède une connaissance non négligeable du pays et espère pouvoir négocier un cessez-le-feu entre Sarraj et le Général Haftar.

Finalement, l’Italie est l’un des membres fondateurs de l’Organisme Conjoint de Coopération en matière d’Armement (OCCAr), dont le but est de concrétiser une nouvelle approche européenne en matière d’armement. Particulièrement actif, l’Italie et la France ont développé et produit conjointement une vingtaine de frégates multi-missions FREMM, frégates de deuxième génération offrant des capacités opérationnelles majeures.

La délégation des Jeunes IHEDN en Italie est née au mois d’Octobre 2019. Elle s’est concentrée pour le moment à créer un partenariat avec YATA Italy (les Jeunes de l’OTAN) et va organiser avec eux une conférence ou un atelier sur les fake news russes en Italie. La DI Italie participera à de nombreuses conférences dans les mois à venir sur les questions de sécurité et de défense et espère fortement organiser un évènement d’envergure en fin d’année !

Ce que l’association représente pour moi :

L’engagement, une présence aux quatre coins du monde et une source inépuisable de connaissances !

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer