Journée d’Etude Internationale pour la Délégation régionale de l’ANAJ en Lorraine

Journée d’Etude Internationale pour la Délégation régionale de l’ANAJ en Lorraine

La Délégation régionale de l’ANAJ-IHEDN EN Lorraine a le plaisir de vous inviter à la :

Journée d’Étude Internationale
sur la Mémoire relative aux événements traumatiques

En présence de
Denis Peschanski

Directeur de recherche au CNRS, Coresponsable scientifique du Programme 13-Novembre

Samedi 30 septembre 2017
De 9h45 à 13h00

FST, Université de Lorraine, Nancy
(Campus Aiguillettes, Vandoeuvre-les-Nancy)

_______

Les attentats du 13 novembre 2015 ou encore l’attentat de Nice en 2016 ont marqué durablement les esprits. Face aux images de l’horreur absolue, les mots peinent à se frayer un chemin. La parole devient embarrassée. L’effroi domine. Quelles images garde-t-on du traumatisme ? Les images de ces événements sont-elles appréhendées de façon différente suivant notre place (acteur direct de l’événement, témoin, spectateur derrière son écran de télévision/ d’ordinateur)? Quelle distinction peut-on opérer entre les « acteurs directs » ou « indirects » de l’événement ? Quelle sera l’impact de ces événements sur notre vie future ? En un mot, cette journée d’études voudrait répondre à la question suivante : quel est le processus de la Mémoire de l’événement?

Pour permettre les échanges les plus productifs sur cette thématique de l’événement, de la Mémoire et de la transmission, notre approche sera transversale et transdisciplinaire. À l’image de la grande enquête sur les attentats du 13 novembre actuellement coordonnée par l’historien Denis Peschanski, la constitution des images mentales du traumatisme participe d’une écriture qui fait aussi bien appel à l’histoire, au droit, à la sociologie, à la psychologie qu’à l’anthropologie ou à la littérature.

De nouvelles questions d’ordre juridique se posent aussi. Quel statut pour les nouveaux « témoins » de ces événements traumatiques ? Quels sont les mesures d’accompagnement qui peuvent être mises en place pour leur venir en aide ? Comment faire face aux images de l’horreur devenues quotidiennes, du fait du traumatisme et de la Mémoire en action ?

> Date limite d’inscription le 29 septembre.

Florence LHOTE
Déléguée régionale de l’ANAJ-IHEDN en Lorraine
lorraine@anaj-ihedn.org

 

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer