La guerre de demain sera-t-elle informationnelle ?

La guerre de demain sera-t-elle informationnelle ?

Le Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à l’atelier :

La guerre de demain sera-t-elle informationnelle ?
Éléments de prospective sur la défense des informations sensibles

Philippe MULLER FEUGA
Ancien responsable de la Mission Protection du Secret
Service du Haut Fonctionnaire de la Défense et de la Sécurité (HFDS)
des Ministères Economiques et Financiers (MEFi)

Jeudi 3 novembre 2016
19h30 à 21h00

École militaire
Salle Athéna
_____

Traditionnellement, le concept de sécurité nationale reste en retrait dans les principaux ministères civils. Ni l’adoption de l’Ordonnance de 1959, ni le nouveau code pénal (1994), ni la circulaire du 14 février 2002 qui fait la part entre la « défense économique régalienne » et la « défense économique partenariale de l’État devenu stratège et partenaire » avec les acteurs du secteur marchand n’ont fait bouger fondamentalement l’organisation et la culture administratives. Comme tout actif, l’actif informationnel s’introduit dans le haut de bilan, et devient un enjeu perçu différemment par l’Etat sur le plan régalien (traditionnellement dans le domaine de la diplomatie, de la défense et de la sûreté) et par toute entité confrontée au marché.

Dans ce cadre de guerre informationnelle, la sécurité économique exige une cybersécurité qui reste à inventer, tant sur la définition et le périmètre des informations « sensibles » que sur la nature de leur protection.

À propos de l’intervenant :

Philippe MULLER FEUGA est diplômé d’un DEA de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris. Il  se consacre tout d’abord à l’enseignement et à la recherche (1974-1986), puis sa carrière se déroule selon trois axes : i) il occupe des postes d’inspection et de contrôle d’entités des secteurs public et privé ayant recours à des financements de l’Etat ; ii) puis il assure des missions, soit permanentes soit à la demande, portant sur l’évaluation de l’action publique à travers les opérateurs dépendant des ministères économique et financier, en particulier dans le secteur de la défense ; iii) ce qui le conduit à intégrer le Service du HFDS des ministères économiques et financiers en tant que Responsable de la Mission de la Protection du Secret de la défense nationale au cours de ces cinq dernières années.

Tout au long de sa carrière et des postes occupés, il met au cœur de sa réflexion et de son action une approche pragmatique des évolutions des marchés grâce à des relations étroites avec les acteurs de grandes entreprises publiques ou privées, directeurs de stratégie ou des affaires internationales.

Conditions de participation :

– Nombre de places limité (20 places) / Places disponibles réservées aux membres de l’ANAJ-IHEDN à jour de cotisation. Pour mettre à jour sa cotisation ou devenir membre : RENDEZ-VOUS ICI !
– Fournir impérativement à votre inscription Nom-Nom de jeune fille, prénom, date et lieu de naissance ;
– Votre participation ne sera définitive qu’à la réception d’un courriel de confirmation. Une liste d’attente sera également mise en place.

Pierre LALOUX
Responsable du Comité Armée du Futur de l’ANAJ-IHEDN
78e session Jeunes – Brest 2013
armee-du-futur@anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer