Lettre aux membres

Lettre aux membres

Chers membres des Jeunes IHEDN,

 

C’est avec un immense plaisir que je m’adresse à vous en ce début d’année.

 

Élue à la présidence de notre association en juin dernier, j’ai suivi auparavant un parcours riche et varié au sein de cette dernière. Depuis mes premiers engagements au sein de comités, puis en tant que membre du comité directeur, ma motivation à servir notre association ne s’est jamais tarie. C’est dans ce même état d’esprit que j’aborde cette nouvelle année à vos côtés.

 

Aujourd’hui, à travers ces mots, je vous propose de vous livrer les grandes orientations des Jeunes IHEDN pour l’année à venir. Confiance, transparence et cohésion en seront le fil conducteur, l’esprit d’équipe, le carburant.

 

Les Jeunes IHEDN tirent leur force de l’Engagement de leurs adhérents et dans le sens donné aux actions individuelles et collectives : l’intérêt général.

 

En équipe, faisons en sorte de cultiver cet état d’esprit avec passion et détermination.

 

Je vous souhaite une excellente année d’Engagement au sein des Jeunes IHEDN !

 

***

Ces trois dernières années, la croissance inédite de notre association a entraîné une profonde évolution de sa perception à l’extérieur et une nouvelle dynamique interne s’est enclenchée. Grâce au levier puissant que représente notre ressource humaine bénévole, nous avons grandi, étape après étape, gagnant en crédibilité et en légitimité auprès des autorités civiles et militaires.

Aujourd’hui forte de plus de 1 500 adhérents et perçue comme un acteur jeunesse clé de l’écosystème au sein duquel nous évoluons, notre association est à la croisée des chemins : elle doit trouver la force en elle pour se consolider, tout en poursuivant son développement.

Quatre ambitions stratégiques ont été construites autour de ce constat.

 

D’abord, la stabilisation.

Penser la solidité de nos fondations, évaluer notre organisation et prioriser nos actions constituent trois défis clés auxquels nous allons nous atteler dans les prochaines semaines.

Vous avez récemment découvert l’organisation et le visage de notre comité directeur pour l’année 2021-2022. Outre les membres du bureau, chacune des fonctions des membres élus répond à un besoin identifié au sein de notre structure. Cet organigramme sera prochainement enrichi suite aux nominations des chargés de mission dont la contribution est essentielle à notre fonctionnement et à la stabilisation des équipes au sein des comités et délégations.

En parallèle, plusieurs chantiers de clarification de nos process ont été enclenchés durant l’été afin de fluidifier les échanges internes. Il s’agit également de promouvoir une gestion efficace des ressources, tant humaines que matérielles et financières. Nous les communiquerons dans les prochains jours.

Dans un souci de cohérence et de lisibilité, il apparaît nécessaire aujourd’hui de capitaliser sur des projets stratégiques, en privilégiant une démarche qualitative.

A la fois fédérateurs et leviers de rayonnement, ces temps forts sont d’ores et déjà identifiés dans notre programmation annuelle. Ce sont ainsi deux task forces qui seront convoquées cette année et deux semaines thématiques qui seront organisées. En outre, nous nous engageons à manifester notre soutien au Bleuet de France lors de sa campagne de novembre et serons présents lors de la deuxième édition de La Fabrique Défense, événement conduit par le ministère des Armées et dont nous sommes membres du comité de pilotage. La France prenant la présidence de l’Union européenne dès janvier 2022, des actions seront portées par Les Jeunes IHEDN dans ce contexte.

De manière générale, notre offre événementielle et de productions écrites est aujourd’hui clarifiée et contribue tant à notre attractivité qu’au renforcement de nos expertises naissantes.

 

Ensuite, notre positionnement.

Cette ambition est protéiforme.

D’abord, elle implique pour nous de réfléchir aux thématiques vers lesquelles nous tendons naturellement et celles pour lesquelles nous avons une légitimité à intervenir. Nous inscrirons cette réflexion dans la lignée des orientations stratégiques de l’IHEDN, Institut des Hautes études de défense nationale, afin de contribuer à la réflexion de la communauté des auditeurs, tout en sachant conserver notre indépendance.

Notre organisation gagnant en visibilité, nous devons faire en sorte que l’enthousiasme de chacun à se faire l’ambassadeur des Jeunes IHEDN, en particulier nos cadres qui, selon leur statut, peuvent se voir octroyer cette mission de représentation, soit toujours pertinent et cohérent avec notre stratégie.

Par ailleurs, permettre à notre communauté de s’informer en faisant appel à des formats diversifiés, contribue à affermir notre positionnement. La Prod et Fort Eclair, respectivement nos équipes dédiées à la production vidéo et de podcasts, devront agir dans ce sens en proposant des programmations cohérentes avec nos objectifs de rayonnement.

Enfin, notre positionnement s’étudie aussi à travers nos engagements au sein de la communauté IHEDN. Plusieurs projets intergénérationnels seront ainsi portés conjointement avec l’AA-IHEDN et l’UNION-IHEDN cette année.

 

La formation et la valorisation de l’engagement bénévole sont au cœur de la troisième ambition stratégique.

Tout au long de notre parcours d’engagement au sein des Jeunes IHEDN, nous sommes appelés à relever des défis de plus en plus ambitieux et stratégiques. Dans le même temps, l’implication de nos membres bénévoles se montre toujours plus grande.

Pour accompagner cet engagement et valoriser la mobilisation de nos cadres cette année, un effort particulier sera porté sur le développement des compétences utiles à l’association. Nous travaillerons ainsi à la mise en place d’ateliers de formation faisant appel à notre réseau de partenaires et d’anciens auditeurs pour contribuer à l’acquisition de savoir-faire et savoir-être, directement transposables dans la vie associative et professionnelle.

Un autre axe sera de trouver des leviers pour récompenser l’engagement bénévole qui fait toute notre force. Des dispositifs étatiques existent, mobilisons-les !

Enfin, à travers le programme Cap’Pro, notre objectif sera de contribuer à renforcer l’attractivité des métiers de la défense et de la sécurité, tout en proposant une bibliothèque de fiches synthétiques visant à développer la culture générale autour de ce secteur.

 

En définitive, nous poursuivrons nos efforts pour développer avec toujours plus d’audace notre association.

Il s’agira dans un premier temps de réaffirmer le rôle des comités d’études en tant qu’entités fédératrices sur des thématiques spécifiques. Dans cette perspective, la volonté de renforcer la transversalité au sein de notre association est réaffirmée. La collaboration est une force et nous en saisirons toutes les opportunités.

Concernant nos délégations régionales, un effort particulier devra être porté sur la constitution de réseaux pour faire vivre l’Esprit de défense : nous devons faire connaître notre mission localement et la proactivité de nos délégués régionaux sera décisive.

S’agissant de nos délégations internationales, leur développement contribue au rayonnement de notre culture de défense à l’étranger. Ouvertes de manière ponctuelle ou de façon pérenne, elles poursuivront leur mission en veillant à nouer des liens de confiance avec les représentations diplomatiques françaises.

Pour la première fois dans l’histoire de l’association, une expérimentation sera conduite avec l’attribution d’enveloppes budgétaires par entité organique (comités / délégations). L’ambition est de faire gagner nos cadres en autonomie et de les impliquer dans les investissements qu’ils réaliseront, à travers leur entité respective, au profit de l’association.

La structuration de nos partenariats fait l’objet d’une attention toute particulière. La concrétisation de notre mission de rayonnement de la culture de défense passe en effet par les relations que nous nouons avec des acteurs institutionnels, associatifs ou privés. Nous serons vigilants quant à nos engagements et ambitieux dans la mise en œuvre.

Forte de son image de marque travaillée de manière quasi-professionnelle et des valeurs que nous défendons à travers le label “IHEDN”, notre organisation se perfectionnera davantage encore en matière de communication et création de contenus. En outre et dans le respect des consignes sanitaires en vigueur, l’animation de communauté à travers des activités de cohésion sera renforcée. Nous comptons sur votre présence !

 

Et pour finir, deux défis d’ouverture.

Le premier concerne les subventions publiques. Elles sont un moyen pour notre association de se développer sur des segments stratégiques : outils, formation, événements ou publications à forte valeur ajoutée… Les démarches entreprises doivent être poursuivies.

Enfin, la reconnaissance d’utilité publique. Après la reconnaissance d’intérêt général, nous devons joindre nos efforts pour donner toujours plus de valeur à notre association. La reconnaissance d’utilité publique va dans ce sens.

 

Cette lettre a été pour moi l’occasion de vous livrer la feuille de route de cette année. A la fois réaliste et optimiste, elle est définitivement tournée vers l’action, celle d’une équipe, les Jeunes IHEDN, que j’ai aujourd’hui l’honneur et la joie de mener. Je veillerai à ce qu’elle se déploie dans les meilleures conditions.

J’espère que vous partagerez mon enthousiasme à faire de notre association un acteur jeunesse reconnu. Je vous enjoins enfin à partager mon ambition à placer la force du collectif au centre de notre engagement.

 

Belle année d’engagement à toutes et à tous !

 

Hélène Rolet

Présidente des Jeunes IHEDN

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer