L’UNION EUROPEENNE POST-BREXIT : QUELLES PERSPECTIVES POUR LA DEFENSE ?

L’UNION EUROPEENNE POST-BREXIT : QUELLES PERSPECTIVES POUR LA DEFENSE ?

Ce texte n’engage que la responsabilité de l’auteur. Les idées ou opinions émises ne peuvent en aucun cas être considérées comme l’expression d’une position officielle.

 

À PROPOS DE L’ARTICLE

Présenté comme le prodrome de l’implosion de l’Union européenne, le départ des Britanniques pourrait constituer, paradoxalement, une véritable opportunité pour relancer la construction européenne.  Via l’activation de l’article 50 du Traité de l’Union européenne (TUE), l’Union s’affranchit d’un pays réticent à toute avancée en matière de défense européenne. De par le Brexit et la lenteur de ses négociations, l’Union européenne s’est vue confrontée à une crise majeure, ce qui n’est pas sans répercussion sur la géopolitique européenne.

Le retrait du Royaume-Uni pourrait signifier la fin d’une Europe à plusieurs vitesses et permettre la concrétisation d’un projet de défense commune. Ainsi, le Brexit impose une reconsidération de l’Europe de la défense.

Cet article propose d’étudier la place occupée par les Britanniques dans le projet de défense européenne, et d’exposer les conséquences stratégiques de leur départ de l’Union.

 

Téléchargez ici l’article

 

À PROPOS DE L’AUTEUR

Morgane BONNIÈRE est étudiante en troisième année de droit à l’université Paris Nanterre. Elle est directrice du pôle STEP de l’association Elsa (european law student’s association) de son université. Elle est membre du comité Europe des Jeunes IHEDN.

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer