Participation à l’exercice “BIZERTE”

Participation à l’exercice “BIZERTE”

A l’invitation du colonel Thierry CHIGOT, commandant le 2ème régiment de parachutistes d’infanterie de marine, une dizaine d’anajiens ayant suivi le 63è séminaire IHEDN a assisté au traditionnel exercice interarmées « Bizerte » qui s’est déroulé en présence d’une centaine d’invités le 7 octobre en baie de Saint-Paul à quelques encablures du cimetière marin, où reposent plusieurs personnages célèbres ayant marqué l’histoire de notre pays (les poètes Charles LECONTE DE LISLE et Eugène DAYOT, le pirate Olivier LEVAVASSEUR dit « LA BUSE »…).

Placé sous la présidence du général Jean-Marc NEBOUT, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien, et après quelques mots d’accueil prononcés par le colonel CHIGOT, et une présentation faite par le chef du bureau opérations du régiment, le lieutenant-colonel Arnaud METTEY, cet exercice, en alternant démonstrations dynamiques et présentations statiques, a consisté en une présentation des capacités opérationnelles du 2ème RPIMa dans son environnement interarmées.

Cet exercice a débuté par une opération d’évacuation de ressortissants français dans une situation de crise (RESEVAC) effectuée par des commandos parachutistes qui ont sauté à une hauteur de 2 500 mètres sur la plage de Saint-Paul à partir des deux avions de transport tactique Transall de la base aérienne 181 « Lieutenant Roland GARROS ». Deux invités civils ont eu le privilège de sauter également, comme passagers d’un parachute biplace piloté par un commando.

Il s’est poursuivi par le parachutage en mer d’autres commandos et par le dropage de quatre d’entre eux par les hélicoptères Panther embarqués à bord des frégates de surveillance « Floréal » et « Nivôse », en vue d’une infiltration par palmage. Après avoir été récupérés en mer par des embarcations du bâtiment de transport léger « La Grandière » et les canots pneumatiques du groupe d’assaut par mer du régiment, les parachutistes ont débarqué sur la plage. Rejoints par des véhicules tactiques P4, ils ont alors procédé à l’extraction d’un ressortissant français blessé qui a ensuite été hélitreuillé pour être évacué vers l’hôpital.

Cet exercice s’est achevé par une présentation statique des différents matériels utilisés par le 2ème RPIMa (armements, véhicules, moyens de transmissions, matériels de parachutage et de soutien logistique…), ainsi que par la visite du Centre de regroupement et d’évacuation des ressortissants (CRER).

Le 2ème RPIMa, dont la devise est « Ne pas subir », est issu du 2ème Bataillon colonial de commandos parachutistes (2ème BCCP) créé en 1947, héritier indirect des SAS formés en Grande-Bretagne et l’héritier direct des SAS du commando Ponchardier engagé en Indochine d’octobre 1945 à août 1946. Il participe à deux campagnes en Indochine (1947-1949 et 1950-1953), puis est engagé en Algérie de 1955 à 1962. Il est également intervenu en 1956 à Suez (Egypte), puis en 1961 à Bizerte (Tunisie). Dissout en 1962, il renaît à Madagascar (base aérienne d’Ivato) en 1965, par changement d’appellation du 5ème BPIMa. Il y restera jusqu’en 1973, année au cours de laquelle les forces françaises quittent la Grande Ile pour La Réunion. Stationné depuis lors à Pierrefonds dans le sud de l’île, le 2ème RPIMa regroupe actuellement environ 800 hommes, dont 150 réservistes et 60 civils, articulés autour d’un état-major et de 7 compagnies, dont 3 de combat. Son échelon aéroporté comprend 250 hommes projetables sur court préavis dans la zone sud de l’océan Indien. Il se voit confier des missions opérationnelles dans sa zone d’action et assure en permanence une présence française sur les Iles Eparses dans le canal du Mozambique. Il participe aux actions de coopération avec les pays amis d’Afrique australe et de l’océan Indien comme au soutien des forces terrestres ou de l’état-major interarmées des FAZSOI.

Lionel-Étienne MONTPRÉ
63ème – La Réunion 2009
Délégué régional « Océan-Indien » de l’ANAJ-IHEDN
ocean-indien@anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer