Portrait de la jeunesse engagée #8 – Julien COSTANZO, un ANAJien investi du Comité Sécurité intérieure

Portrait de la jeunesse engagée #8 – Julien COSTANZO, un ANAJien investi du Comité Sécurité intérieure

L’ANAJ-IHEDN est animée par une multitude de bénévoles qui ont à coeur de faire rayonner l’Esprit de Défense et de contribuer à la cohésion nationale. Notre association s’appuie sur un réseau de membres aux profils diversifiés et qui s’investissent au quotidien, chacun à leur manière. C’est cet engagement que nous souhaitons valoriser grâce à nos « Portraits de la Jeunesse engagée » !

Huitième portrait d’ANAJien, Julien COSTANZO, un ANAJien investi du Comité Sécurité intérieure et, depuis peu, de la Délégation régionale Dauphiné-Savoie ! Bonne découverte !

Julien, parle-nous de toi…

Bonjour Julien, qui es-tu ?

Je suis Julien, j’ai 31 ans et je suis passionné par le monde de la sécurité intérieure. J’aime le sport et la montagne. Après avoir fait des études et exercer plusieurs emplois dans les domaines de la gestion des risques et des crises, j’ai passé le concours d’officier de sapeurs-pompiers. Je suis aujourd’hui en charge de la prévention des risques d’incendie et de panique au sein du service départemental d’incendie et de secours de la Savoie.

Depuis quand es-tu membre de l’ANAJ-IHEDN et pourquoi as-tu décidé de rejoindre cette association ?

L’ANAJ-IHEDN est avant tout une grande aventure humaine et une formidable association. Elle laisse la place aux jeunes et leur donne la parole. J’ai toujours été impressionné par la multitude de talents, de profils différents et complémentaires qu’elle comptait. Elle permet de s’ouvrir et de mieux connaître le monde qui nous entoure. Chaque membre a sa place et peut s’exprimer librement, mais c’est avant tout le travail d’équipe qui prime. À l’ANAJ-IHEDN, le collectif prime sur l’individu et je trouve ça très important dans ce monde quelque peu… individualiste ! J’ai fait le choix de rejoindre cette Association afin d’apporter une toute petite pierre à l’édifice. Je trouvais également que les sapeurs-pompiers étaient peu représentés (rires).

Enfin, je trouve que l’ANAJ rayonne dans le monde entier de par ces actions et pour moi, c’est une grande fierté.

Concrètement, comment t’y investis-tu ?

Intéressé par le Comité Sécurité intérieure, j’ai contacté son responsable pour avoir plus d’informations sur les actions menées. J’ai tellement trouvé la démarche passionnante que j’ai rapidement intégré le Comité en début d’année 2016. J’ai participé au séminaire jeunes quelques mois plus tard. J’ai ensuite participé à l’organisation d’une conférence, rédigé des articles, réalisé plusieurs visites et un atelier. Je participe également aux afterworks, réunions du Comité et aux conférences.

Depuis peu, j’ai également intégré la Délégation régionale en Dauphiné–Savoie. Je souhaite développer les actions de la Délégation, porter des projets qui auront pour but de faire rayonner et découvrir l’ANAJ dans la région. La tâche est grande car la Délégation manque de membres… mais si vous souhaitez vous investir et construire un véritable projet collectif, c’est avec plaisir qu’on vous accueillera (dauphine-savoir@anaj-ihedn.org) !

Et qu’est ce que l’ANAJ t’apporte ?

Elle m’apporte une ouverture d’esprit et des connaissances dans des domaines que je ne maitrise pas ou que je ne connais pas du tout. J’aime voir les fonctionnements et les visions d’autres sociétés, institutions afin d’en tirer des bénéfices et des idées. L’Association m’a permis de rencontrer beaucoup de personnes et d’amis qui partageaient les mêmes passions que moi.

Au-delà de l’amitié, elle permet à chaque membre de se constituer un réseau professionnel.

Rêvons ensemble…

Demain, tu disposes de moyens (financiers et humains) illimités… qu’en fais-tu ?

Pour moi, c’est avant tout l’envie et l’investissement qui priment sur les moyens financiers et humains. Je combattrai les inégalités et la pauvreté (intellectuelle et financière) dans le monde. Je chercherai à rétablir la paix dans les pays en guerre ou en phase de l’être.

Si tu devais faire passer un message à la jeunesse, quel serait-il ?

Si chaque jeune donnait un peu de son temps pour avoir une action bénévole au sein d’une association ou d’une institution, on pourrait vivre dans un monde meilleur.

Quelles actions souhaiterais-tu voir menées pour favoriser l’engagement de la jeunesse en France ?

Il est parfois difficile de s’investir et de s’engager quand on est jeune. Je pense qu’il faut arriver à trouver le meilleur dans chaque personne pour les amener à s’exprimer. Tous les jeunes ont du talent, tous les jeunes peuvent accomplir des actions exceptionnelles mais peu de moyens sont mis en œuvre pour y arriver. Beaucoup d’actions pourraient être menées dans ce sens dans les milieux scolaires afin d’amener les jeunes à tirer et donner le meilleur d’eux-mêmes.

Pour les curieux et les rêveurs…

Raconte nous ton meilleur (ou pire !) souvenir à l’ANAJ-IHEDN ?

Les meilleurs souvenirs demeurent les réunions du Comité (Comité Sécurité intérieure) durant lesquelles, tout le monde se retrouve pour travailler et partager des moments de convivialité.

Portrait chinois : si la jeunesse était… 

  • un animal ? Le lion (c’est le patron !!)
  • un moyen de transport ? La fusée (concentré de technologies et d’innovations)
  • une planète ? La terre
  • une émotion ? L’émerveillement
  • un personnage historique ? Napoléon Bonaparte
  • une époque ? Les années 80

Un dernier mot pour la route ?

La différence entre le possible et l’impossible, c’est la volonté” (T. Lasorda).

Hélène ROLET
Responsable Communication de l’ANAJ-IHEDN
communication@anaj-ihedn.org

______

Pour rejoindre le Comité Sécurité intérieure : securite-interieure@anaj-ihedn.org

______

Vous êtes journaliste et souhaitez couvrir nos événements ?
C’est ici : presse@anaj-ihedn.org
______

Vous êtes une entreprise, une association, un institut ou une administration et souhaitez nous aider à faire de nos initiatives un succès en vous associant à nos événements ?
C’est ici : partenariats@anaj-ihedn.org

______

Vous souhaitez vous investir au sein de l’association et nous aider à mettre en oeuvre les différents projets que nous portons ? Vous avez une question relative à l’ANAJ-IHEDN ?
C’est ici : communication@anaj-ihedn.org

 

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer