Portrait de la Jeunesse engagée #1 – Yann MEURY, responsable du Comité Cyber

Portrait de la Jeunesse engagée #1 – Yann MEURY, responsable du Comité Cyber

L’ANAJ-IHEDN est animée par une multitude de bénévoles qui ont à coeur de faire rayonner l’Esprit de Défense et de contribuer à la cohésion nationale. Notre association s’appuie sur un réseau de membres aux profils diversifiés et qui s’investissent au quotidien, chacun à leur manière. C’est cet engagement que nous souhaitons valoriser grâce à nos “Portraits de la Jeunesse engagée” !

Le premier ANAJien à se jeter à l’eau, est Yann MEURY, responsable du Comité Cyberdéfense ! Bonne découverte !

Yann, parle-nous de toi…

Qui es-tu ?

Né en Bretagne, habitant près de Saint Malo, je suis “expatrié” à Paris depuis ma première affectation sur la base aérienne de Villacoublay que j’ai quittée il y a trois ans pour reprendre mes études. J’ai passé 6 ans à travailler sur les radars basse altitude puis, j’ai repris mes études en 3e année de licence “Sciences Pour l’Ingénieur”, pour finir par un master d’électronique embarquée et systèmes de communication à Paris X. En parallèle, je suis apprenti dans la partie innovation et prospective chez Thales Air Operations et plus précisément, les applications de cyberdéfense sur les radars militaires.

Tu es membre de l’ANAJ-IHEDN depuis 2014/2015. Pourquoi as-tu décidé de rejoindre cette association ?

Je suis de nature curieuse et l’association traite, au travers de ses nombreuses conférences, ateliers et visites, d’un grand nombre de problématiques. J’ai rejoint l’association car plusieurs de ces problématiques m’étaient familières. Pour certaines qui ne l’étaient pas, je me suis rendu à des conférences, ce qui m’a permis de découvrir des domaines toujours très captivants.

Concrètement, comment t’y investis-tu ?

Après presque deux ans passés au sein du Comité Cyberdéfense, j’ai eu la chance de prendre la fonction de responsable de ce comité. En premier lieu, avec le comité, nous nous occupons de trouver des intervenants pour nos conférences, ateliers et visites. Puis, nous organisons des réunions mensuelles pour faire le point sur les activités en cours (notamment pour les publications) !  C’est aussi le moment de boire un verre, de discuter ensemble et de créer un véritable esprit de groupe !

Et qu’est-ce que l’association t’apporte ?

L’ANAJ, c’est d’abord de super rencontres ! Nous sommes un noyau dur d’une quinzaine de personnes qui viennent d’univers aussi différents les uns que les autres : dentiste, RSSI, consultant, étudiant, banquier… les profils sont variés ! Chaque rencontre permet de s’enrichir et de passer un bon moment ! C’est une association où l’on se fait aussi un réseau, qui propose des offres de stages, d’emplois, ce qui, aujourd’hui est un vrai plus !

Rêvons ensemble…

Demain, tu disposes de moyens (financiers et humains) illimités. qu’en fais-tu ?

J’en profiterai pour voyager autour du monde. En parallèle, j’ai mon côté humanitaire qui ressort donc j’essayerai d’aider au mieux la cause que je sers depuis 6 ans, c’est-à-dire, l’aide aux personnes sans domicile fixe et l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées.

Si tu devais faire passer un message à la jeunesse, quel serait-il ?

Profiter de sa jeunesse pour s’investir dans des associations. Souvent les associations sont à la recherche de jeunes profils pour, par exemple, leurs compétences en informatique, leurs idées révolutionnaires, leur dynamisme pour aider les autres… C’est maintenant que l’on a besoin de vous !!

Quelles actions souhaiterais-tu voir menées pour favoriser l’engagement de la jeunesse en France ?

Celle qui me semble la plus pertinente et qui est un débat depuis bien longtemps : remettre le service militaire pour apprendre la cohésion et le vivre ensemble. Ce sont des valeurs indispensables qui se perdent petit à petit.

Pour les curieux et les rêveurs…

Raconte nous ton meilleur (ou pire !) souvenir à l’ANAJ-IHEDN ?

La soirée des 20 ans de l’association ! Ce fût un moment très agréable et festif !

Portrait chinois : si la jeunesse était…

Un animal : un tigre : fort et dynamique
Un moyen de transport : un drone (c’est l’avenir !!)
Une planète : Tatooine (cf. Star Wars !)
Une émotion : ardente et passionnée
Un verbe : idéaliser
Un personnage historique : Antoine de Lavoisier (jamais à l’abri d’une découverte)
Une époque : Dans 20 ans, on verra ce que la jeunesse actuelle aura réalisé !

Citation préférée…

« La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier » – Antoine de Saint-Exupéry.

Hélène ROLET
Vice-présidente Communication & Influence
communication@anaj-ihedn.org

______

Pour rejoindre le Comité Cyberdéfense : cyberdefense@anaj-ihedn.org

______

Vous êtes journaliste et souhaitez couvrir nos événements ?
C’est ici : presse@anaj-ihedn.org
______

Vous êtes une entreprise, une association, un institut ou une administration et souhaitez nous aider à faire de nos initiatives un succès en vous associant à nos événements ?
C’est ici : partenariats@anaj-ihedn.org

______

Vous souhaitez vous investir au sein de l’association et nous aider à mettre en oeuvre les différents projets que nous portons ? Vous avez une question relative à l’ANAJ-IHEDN ?
C’est ici : communication@anaj-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer