Quelle coopération industrielle à l’échelle européenne ?

Quelle coopération industrielle à l’échelle européenne ?

Compte-rendu de la conférence
« Quelle coopération industrielle à l’échelle européenne ?
L’exemple réussi de MBDA »

Mercredi 13 avril 2016

Introduction

L’ingénieur général de l’armement D. Argenson, directeur adjoint de l’IHEDN et parrain du comité Industrie de Défense de l’ANAJ-IHEDN, salue la création récente du comité qui prend un sens particulier dans le contexte international actuel et rappelle le rôle important à jouer par l’IHEDN quant à la sensibilisation aux problématiques de défense. Puis l’IGA D. Argenson présente Olivier Martin, Secrétaire Général de MBDA, qui prend ensuite la parole.

Présentation

Face aux contraintes budgétaires des États et à la concurrence grandissante de pays émergents, Olivier Martin souligne l’absolue nécessité d’augmenter les coopérations industrielles au niveau européen.

Créé en 2001, MBDA est aujourd’hui un acteur global dans le domaine des missiles et des systèmes de missiles : c’est le numéro un européen en la matière. Le groupe propose une large gamme de produits de classe mondiale couvrant tous les besoins et s’intégrant à toutes les plates-formes aériennes, navales et terrestres, avec une offre de capacité souveraine, il adresse tous les marchés disponibles à l’export, il dispose en interne des technologies clés, il a un accès garanti aux technologies clés dont il ne dispose pas et dont il a besoin. Avec près de 10 000 employés et 3 Md€ de chiffre d’affaires, MBDA, détient plus de 20% du marché mondial dans son domaine.

Alors que la coopération européenne en matière d’industrie de défense rencontre des difficultés, comment MBDA réussit-elle à satisfaire les besoins de souveraineté de ses clients domestiques tout en promouvant la coopération et la consolidation industrielle en Europe ? Olivier Martin a expliqué qu’il était préférable d’organiser l’interdépendance mutuelle plutôt que de la subir. Une initiative prometteuse pour d’autres secteurs industriels.

La réussite du modèle MBDA s’est instaurée progressivement, par la succession de modèles de coopération industrielle. Dans une première phase, entre 1960 et 1996, les industriels européens ont développé une excellente coopération sur le domaine des missiles et la mise en place d’une offre commune de développement a rencontré un franc succès à l’époque. À partir de 1996, au cours d’une phase de consolidation entre Matra Défense (France) et BAe Dynamics (UK), les industriels européens s’accordent pour une direction et une stratégie commune, mais le développement des produits reste national. MBDA est créé en 2001, leader européen et acteur global dans le domaine des missiles tactiques et endo-atmosphériques et systèmes de missiles (tout ce qu’il faut pour mettre en œuvre le missile).

En 2006, le regroupement des entités française, anglaise et italienne marque une phase d’intégration. Elles expérimentent de nouveaux modèles de partenariat Etat-industries (Team Complex Building au Royaume-Uni, analyse conjointe DGA/MBDA de l’avenir de la filière missiles en France). Cette intégration avancée est plus difficile à mettre en place dans l’industrie de défense que dans l’industrie civile.

Enfin, en 2014, c’est la phase de spécialisation industrielle, les duplications techniques et industrielles sont supprimées pour mettre en avant le principe d’interdépendance mutuelle acceptée au travers de la démarche « One MBDA » ; cette étape stratégique fut inévitable car les entités nationales n’avaient plus les capacités financières de poursuivre seules. « One MBDA » s’appuie sur les piliers suivants, partagés par les services officiels français et britanniques : une politique de défense très similaire, l’acceptation d’une interdépendance mutuelle, une gouvernance commune sur le long terme, un équilibre des budgets alloués par les deux clients et la maximisation des programmes en coopération
L’excellence opérationnelle et l’orientation client sont essentielles au succès de MBDA, en fournissant des matériels performants, fiables et compétitifs. Toutefois, l’originalité de MBDA réside dans son modèle stratégique, progressivement développé et mis en place depuis plusieurs années : un « modèle politique » plutôt qu’un « modèle business » traditionnel. En effet, le « modèle MBDA » reconnait la responsabilité particulière de l’entreprise envers les forces armées de ses pays domestiques de leur garantir l’accès à des capacités militaires de souveraineté. Le « modèle MBDA » est ainsi «un modèle de souveraineté». Cette réussite peut être applicable à d’autres secteurs de l’industrie de défense européenne.

Dans son domaine, MBDA représente la seule alternative européenne face aux acteurs globaux américains et demain, face aux nouveaux entrants (Chine, Inde…) car pour être compétitif, la seule possibilité réside dans la coopération. La filière missilière est le seul domaine de la défense où l’Europe a un champion de la taille des plus grandes compagnies américaines.

Conclusion

L’avenir de l’industrie de défense en Europe repose sur la poursuite de l’intégration et le développement de champions européens de dimension mondiale. La démarche de MBDA est une nouvelle opportunité à la fois pour les forces de nos États et pour l’ensemble de la filière industrielle missile, car elle garantit à ses clients domestiques l’accès à des capacités de souveraineté, un outil idéal pour développer de façon efficace des programmes en coopération. MBDA est probablement l’entreprise de défense qui répond le mieux à l’objectif de développement de champions européens de niveau mondial. M. Martin se dit certain que le modèle d’intégration mis en place par MBDA au travers de l’initiative franco-anglaise « One MBDA » s’imposera à moyen ou long terme aux autres industries de défense.

Mathilde Nicolas, membre du comité Industrie de Défense
Christophe Adda, membre du comité Industrie de Défense
Evelyne Lechene, membre du comité Industrie de Défense

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer