Webconférence | Agenda Femmes Paix et Sécurité des Nations Unies : Quels enjeux pour la défense et la sécurité internationale ? 

Webconférence | Agenda Femmes Paix et Sécurité des Nations Unies : Quels enjeux pour la défense et la sécurité internationale ? 

La délégation régionale Auvergne Rhône Alpes des Jeunes IHEDN et l’association « Avec les femmes de la défense » ont le plaisir de vous inviter à la conférence :

Agenda Femmes Paix et Sécurité des Nations Unies :
Quels enjeux pour la défense et la sécurité internationale ?

AVEC

Camille BOUTRON,
sociologue à l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM)

Et

Chantal ROCHE,
MCSCN ®, directrice adjointe de la communication UnNéo

Jeudi 11 février 2021
18h30 – 20h30

GoToWebinar
(visioconférence)

_______

JE M’INSCRIS

Le 31 octobre 2000, le Conseil de Sécurité des Nations Unies adoptait la Résolution 1325 qui reconnaissait l’importance de l’impact des conflits armés sur les femmes et les filles et garantissait la protection et la pleine participation de celles-ci aux accords de paix. Il s’agit d’un événement historique pour le droit des femmes sur la scène internationale dont l’année 2020 a marqué la célébration du vingtième anniversaire.

Cette webconférence est l’occasion de revenir sur les enjeux de défense et de sécurité internationale soulignés par cet engagement tout en faisant l’apanage des avancées concrètes qu’il a permis de mettre en œuvre.

Afin de dresser un état des lieux de cette résolution majeure, nos deux expertes débattront sur les différentes applications de cet engagement en matière de conflits armés et sur l’émergence de nouvelles formes de leadership prônant l’interculturalité.

A propos des intervenantes :

Camille BOUTRON ​est chercheuse à l’IRSEM au sein du domaine « Défense et société ». Docteure en sociologie de l’Institut des Hautes Etudes sur l’Amérique Latine (Université Paris III Sorbonne Nouvelle), ses recherches interrogent les questions de genre en situations de conflit armé et plus particulièrement sur la place des femmes dans les organisations armées et leur participation aux conflits. Sa thèse, qui portait sur l’expérience combattante des femmes pendant le conflit armé péruvien, a fait l’objet d’une publication aux Presses Universitaires de Rennes en 2019. Avant de rejoindre l’IRSEM elle a été Professeure Assistante au Centre d’Etudes Interdisciplinaires sur le Développement (CIDER) de l’Université de Los Andes à Bogotá, où elle a mené des recherches les femmes et le processus de paix en Colombie. Ses interrogations actuelles s’intéressent aux politiques internationales du genre en tant qu’enjeux de défense et sécurité, ainsi la place des femmes dans les groupes et organisations armées.

Chantal ROCHE est directrice adjointe de la direction de la marque et de la communication de la Mutuelle Unéo et consultante Stratégie Santé Défense au THEMIIS Institute – Communication – Gender. Après une première partie de carrière consacrée à la technique médicale et à la médecine de guerre, elle rejoint l’administration centrale du ministère des armées dans le domaine des ressources humaines puis de la communication. Elle devient directrice de la communication du service de santé des armées et un des porte-parole du ministère.

Expert des domaines Santé et Communication, stratégie, conception et pilotage de projets, elle est également engagée sur le thème du Gender. Elle est la fondatrice et Présidente en 2016 du premier réseau des femmes du ministère des armées qui agit pour l’égalité femmes hommes. Elle est nommée Présidente d’honneur en juin 2019. Elle a contribué à la réflexion et à la conception du Plan mixité voulu par la ministre des armées. Pour son action, elle reçoit pour l’association le premier Prix de la délégation aux droits des femmes du Sénat en octobre 2019.

Aujourd’hui Directrice adjointe de la marque et de la communication de la mutuelle des forces armées Unéo, elle effectue également des missions ponctuelles au profit de THEMIIS, institut de formation – recherche- expertise dans le domaine sécurité défense, notamment en République démocratique du Congo où elle intervient comme formatrice pour les officiers supérieurs et généraux de la police et des armées.

Elle est chevalier de la Légion d’Honneur et chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Marina de CASTRO
Déléguée régionale – Région Auvergne Rhône Alpes
auvergne-rhone-alpes@jeunes-ihedn.org

En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations

Les cookies sont autorisés sur ce site afin d'améliorer la navigation. Si vous souhaitez continuer veuillez cliquer sur "Accepter" ci-dessous.

Fermer